Réponse de la majorité départementale

nous vous remercions de votre réponse rapide ; nous sommes surpris par sa teneur.

Certes, vous pouvez estimer le contact tardif  mais nous ne pensons pas qu’un soutien sur des idées se joue à 24 h près; De plus, entre l’annonce des résultats particulièrement tardive pour notre canton et le bouclage de la profession de foi dès dimanche soir, le timing était très serré
Par ailleurs, nous avons produit une profession de foi particulièrement légère pour capter l’attention des électeurs y compris de ceux qui seraient les moins attentifs. Si, comme nous l’espérons, nous pouvons poursuivre avec vous dès ce scrutin, nous pouvons vous transmettre le document encore confidentiel : vous pourrez en juger par vous-mêmes et constater que la protection de l’environnement et l’emploi local constituent 2 des 6 points mis en exergue ; les autres ne devraient pas vous heurter (non cumul, solidarité…).
Au-delà de la profession de foi, d’autres media pourraient nous permettre de relayer notre message : conférences de presse, nos sites internet, les réseaux sociaux, la réunion publique que nous avons prévue jeudi soir et à laquelle nous vous inviterions à participer.
Sur le fond, nous savons tous que ne pas appeler à voter à gauche au second tour facilite la qualification d’un binôme de la droite conservatrice sur notre canton, voire au niveau départemental.
Vous évoquez les relations avec le Parti socialiste. Comme vous le savez, notre binôme n’y est pas encarté. Nous ne pouvons prendre d’engagement en notrenom mais  faire part de notre volonté de travailler avec vous.

Nous sommes personnellement favorables à l’établissement de programmes rassembleurs. L’exemple de Plabennec montre que cela peut marcher.
Souhaitant pouvoir continuer notre échange,
bien cordialement.
Hélène Tonard, Nolwenn Mingant, Logann Vince, Loïc gueganton

Remonter